Help with Search courses

Stabilité et Variabilité des Génomes.

Le cours vise à

1- Apporter une explication aux innovations génétiques aléatoires par l’étude des génomes dans les populations au sein des espèces.

L’étudiant doit comprendre que les processus de mutation et de duplication de gènes rendent compte du polymorphisme fréquent observé par l’analyse des génomes au sein des populations. Le polymorphisme actuel est le résultat de mutations survenues dans le passé au sein des populations de l’espèce.

2- Montrer que la méiose et la fécondation participent à la stabilité ainsi qu'à la variabilité de l’espèce.

Il s’agit essentiellement à partir de deux exemples de cycle de reproduction (mammifère et champignon ascomycète) d’appréhender la signification biologique de la méiose et de la fécondation: maintien de la garniture chromosomique de l’espèce.

La variabilité génétique est accrue par la réunion au hasard des gamètes lors de la fécondation et par les brassages intra et inter chromosomique lors de la méiose.

3- établir des relations entre mécanismes de l’évolution et génétique.

Il s’agit d’illustrer par d'exemples le fait que les innovations génétiques se traduisent au cours du temps et au niveau de la population de l’espèce par des modifications du patrimoine génétique qui peuvent tre favorables, neutres ou défavorables.

·         -Les mutations qui confèrent un avantage sélectif (mutation triée par l’environnement
et probabilité plus grande de se répandre dans la population-augmentation
de la fréquence des allèles dans la population = sélection naturelle)

·         -Les mutations neutres qui ne confèrent pas d’avantage immédiat.

-Les mutations des gènes du développement qui peuvent avoir des répercussions
sur la chronologie et la mise en place des caractères morphologiques
(hétérochronie)

Biologie végétale 2

Objectif du cours: Ce cours montre à l’étudiant l’importance de la reproduction sexuée et de la multiplication végétative chez les Angiospermes. On décrit tout d’abord, la morphologie de la fleur et les inflorescences en analysant les diagrammes et les formules floraux. Ensuite, l’organogenèse des appareils reproducteurs et la double fécondation sont décrites. Une étude détaillée du fruit (formation et type) et des graines (formation, types, germination) est aussi incluse dans ce cours. Finalement, la multiplication végétative est abordée avec les techniques in vivo et in vitro.

Teacher: Lamia Krichen

Génétique Formelle

Le cours de Génétique Formelle vise à la compréhension des mécanismes de l'hérédité et à donner à l’étudiant les bases adéquates pour lui permettre de mieux saisir l’importance de la génétique dans le monde des sciences du vivant. Afin d’atteindre ce but, les aspects historiques et les principes de base en génétique mendélienne sont abordés.

À la fin du cours, l'étudiant devrait posséder les connaissances suivantes:

- très bien connaitre les bases cytogénétiques (mitose, méiose) de l’hérédité

- distinguer les résultats de la mitose et de la méiose ;

- connaitre les lois de Mendel et comprendre leur relation avec la ségrégation des chromosomes lors de la méiose ;

 - utiliser quelques notions de statistique liées à la génétique ;

- connaitre les divers types d’interaction entre les allèles (dominance, récessivité, …) ;

- connaitre les diverses interactions géniques (épistasie etc) ;

- connaitre le linkage et le crossing-over et leur implication sur les lois de Mendel.